ARCHIVÉ - Message du directeur général de la flotte de la garde côtière canadienne

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Bienvenue dans le premier Rapport annuel de la Flotte de la Garde côtière canadienne. Dans ces pages, vous trouverez des renseignements élémentaires concernant la Flotte et ses services. Nos employés consistent en l'élément exclusif le plus important en matière de prestation de ces services dans certaines des conditions environnementales et opérationnelles les plus difficiles du monde. Le risque est l’essence même de nos activités. Ce rapport est notre tentative de rendre compte de l’efficacité des services que nous fournissons à nos clients dans l’intérêt des Canadiens et des Canadiennes et du gouvernement du Canada. Nous espérons qu’il constituera une base saine de comparaison pour les années à venir.

En raison de la grande variété de clients que nous servons, la Flotte se doit – à dessein – d’agir à titre d’organisation extrêmement souple. Nous fonctionnons au sein d’un environnement dynamique, nous nous adaptons aux variations des marées et des conditions climatiques et intervenons dans le cadre des besoins maritimes de nos clients. Au cours des dernières années, confrontés à la mondialisation de l’économie, à l’accroissement des préoccupations de sécurité et au changement climatique, le contexte élargi au sein duquel nous opérons est devenu plus dynamique, soulignant de ce fait l’importance de notre présence dans les eaux du Canada et du travail que nous fournissons.

Statistiques 2006-2007
de la Flotte
Ou...
31 719 jours opérationnels livrés 87 années travaillées
1 178 186 milles nautiques navigués 54 voyages autour de la terre
56 202 000 litres de carburant consommés par les navires Le plein de 1 124 040 voitures compactes

En dépit de l’appréciation que les Canadiens et les Canadiennes ont manifestée pour les efforts de la Garde côtière, l’Organisme de service spécial a fait l’objet de critiques ciblées au cours de l’année 2006-2007. Les plus importantes ont été formulées par la Vérificatrice générale du Canada dans le cadre d’un rapport présenté plus tôt, cette année. D’autres critiques ont été exprimées relatives à certaines préoccupations du public, mais l’Organisme s’est lui-même prêté à un autoexamen approfondi sous la forme d’une Révision des services votés, visant à fournir une évaluation en profondeur de l’état financier et opérationnel de l’organisation dans son ensemble.

Gary B. Sidock
Gary B. Sidock
Directeur général de la Flotte
Garde côtière canadienne

En dépit de la difficulté liée tant à ces critiques qu’à notre auto-examen, ces épreuves ont été accueillies de manière constructive. Nous avons entrepris une démarche agressive visant à transformer la Garde côtière en une véritable institution nationale, à renouveler notre flotte, moderniser notre gestion et nos pratiques opérationnelles et faire en sorte que nos ressources s’alignent sur les priorités de la Garde côtière et du gouvernement, dans la limite des ressources disponibles. Nous avons d’ores et déjà réalisé des progrès notables sur les principaux fronts :

  • La mise en oeuvre de nos priorités présentées dans le Plan d’activités 2007-2010 va améliorer la focalisation, l’efficacité et l’efficience de nos services;
  • Le Budget fédéral de 2007 nous a récemment fait part d’engagements financiers pour démarrer le renouvellement de notre flotte; et
  • Une composante de Sûreté maritime, pleinement développée et opérationnelle, est ajoutée à nos services, avec des patrouilles armées en mer pour les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent, de concert avec la Gendarmerie royale du Canada.

Au cours de l’année passée, nous avons également établi des plans en vue de notre participation à des efforts d'envergure internationale. En 2007, la Flotte de la Garde côtière va soutenir sept projets en mer Arctique sous l’égide de l'Année polaire internationale, le plus vaste programme international de recherche scientifique jamais entrepris sur les régions arctiques. Elle continuera par ailleurs d’appuyer des travaux de recherche en mer dans l’océan Arctique dont l’objet est de documenter une soumission du Canada auprès de la Commission des Nations Unies concernant les limites de la plate-forme continentale, visant à étendre les droits souverains du Canada, un élément fondamental de la volonté du Canada de réaffirmer sa souveraineté dans cette région.

J’espère que vous trouverez ce premier Rapport annuel de la Flotte instructif. Au fur et à mesure de la progression de nos activités, nous anticipons une croissance et des changements au niveau de la demande pour nos services, comme l’illustrent notre participation au projet de l’Année polaire internationale et nos opérations de Sûreté maritime renforcée. Nous sommes prêts à nous adapter à l’évolution des besoins des personnes et du gouvernement du Canada, dans ce monde tant complexe qu’en perpétuelle mutation. Comme toujours, notre personnel demeurera la clé de notre réussite.

Sécurité d’abord, Service constant,
Gary B. Sidock

Gary B. Sidock
Directeur général de la Flotte
Garde côtière canadienne

CGCC Cap Tourmente
CGCC Cap Tourmente
, bateau de sauvetage SAR

Photo : Gracieuseté de QC

Table des matières | Suivante