3. Lignes directrices

3.1 Pertinence

La pertinence du choix d’un nom particulier découle essentiellement de trois facteurs, soit :

  • la promotion de la culture, de l’histoire, de la géographie et de la souveraineté du Canada, en rendant hommage à des personnes et à des lieux qui revêtent une importance pour les Canadiens;
  • la pertinence et le caractère acceptable du nom pour les clients, les intervenants et le grand public;
  • la mesure dans laquelle le nom donne une image positive de la GCC et du ministère des Pêches et des Océans.

3.2 Brièveté et clarté

Le nom proposé pour un navire doit être bref et facile à comprendre lors de communications par radiotéléphone ou par d’autres moyens.

  • Il faut éviter une orthographe et une prononciation compliquée ou prêtant à confusion.
  • Il faut également généralement éviter les titres professionnels (Docteur) ou honorifiques (Le très honorable), les abréviations familiales (Jr, III) et les noms incomplets par contre les termes ci-dessus devraient être utilisés dans des cas où il est nécessaire d’assurer l’identification de la personne.

Ces critères doivent être appliqués dès les premières étapes de présélection avant qu’un nom de ce genre n’obtienne l’assentiment général.

3.3 Désignation commémorative

Conformément aux règles protocolaires actuelles du gouvernement concernant les noms donnés aux installations et aux immeubles fédéraux, les noms de personnes toujours vivantes sont exclus.  Un nom de personne proposé n’est envisagé qu’à titre posthume.