ARCHIVÉ - Plan d'investissement 2010/11 - 2014/15

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Message du Commissaire

Commissaire Marc Grégoire

C’est un honneur de présenter ce document, le premier plan d’investissement intégré (PII) de la Garde côtière canadienne (GCC), qui représente une nouvelle approche en matière de planification des investissements au sein de notre organisme. La GCC s’efforce de consolider son approche en matière de gouvernance stratégique et à long terme eu égard à la planification des investissements. Mon prédécesseur, George Da Pont, a dirigé cette merveilleuse organisation pendant près de cinq ans, jusqu’à son départ à la fin juin. L’établissement du PII a été l’une de ses nombreuses réalisations, et je souscris sans réserve à la voie que ce premier plan trace pour l’organisation.

Le PII est conforme à l’orientation du gouvernement fédéral, qui demande à tous les ministères et organismes de s’assurer que leurs décisions en matière d’investissement reflètent les priorités les plus élevées, en plus de contribuer à une prise de décisions et à une gouvernance stratégiques et d’assurer l’optimisation des ressources pour les Canadiens.

Parmi nos principales initiatives, nous avons révisé le Plan de renouvellement de la flotte et établi les besoins et les priorités de la flotte de la GCC sur un horizon de 30 ans, reconnaissant qu’il s’agit là de la principale plate-forme de mise en oeuvre des programmes de la GCC. Pour assurer la réussite de cette initiative importante, nous avons mis en place une organisation vouée à la mise en œuvre de ces projets complexes d’acquisition de navires. Sur un horizon plus rapproché, nous avons établi, dans le Plan d’activités de 2010-2013 de la GCC, les priorités et les objectifs opérationnels que la GCC s’efforcera de réaliser au cours des trois prochaines années. Une de ces priorités consiste à mieux comprendre l’état de nos biens à terre.

Ce PII repose sur ces initiatives de planification et sert également de complément à celles-ci. Nous y reconnaissons que pour assurer le soutien à la mise en œuvre des programmes de la GCC s’adressant aux Canadiens et pour respecter les engagements de la GCC à l’échelle nationale et internationale, nos investissements dans les navires et nos infrastructures à terre doivent être ciblés et stratégiques. Nos investissements prévus reflètent les priorités établies dans le Plan d’activités. Nous tenons cependant compte
des besoins de nos clients à plus long terme dans le cadre de notre planification des investissements. Sans
un investissement soutenu dans les immobilisations de notre organisme, notre capacité de réaliser notre mandat
s’effritera avec le temps.

Au fur et à mesure qu’elle réalise les investissements prévus, la GCC doit tenir minutieusement compte de la valeur que représente l’entretien des anciens biens qui côtoient les biens plus récents. Nous avons dû jongler avec notre capacité de nous défaire des anciennes technologies qui empêchent de tirer les avantages possibles des nouvelles technologies. Cependant, les investissements que nous proposons dans ce plan ont été soigneusement choisis afin de maximiser notre capacité à partir des ressources disponibles.

La planification intégrée des investissements est une activité essentielle qui assure notre capacité continue d’offrir des services de la plus haute qualité qui soit aux Canadiens. Nous comptons tirer profit des leçons apprises grâce à cette première édition du PII afin d’assurer l’affectation efficace de nos ressources aux plus grandes priorités de la GCC et de ses clients.

Marc Grégoire
Commissaire, Garde côtière canadienne