ARCHIVÉ - Plan d'activités de la GCC de 2010 à 2013

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Section 6: Intendance/consolidation de la gestion

Réalisations en 2009-2010

Examen de la relation de travail avec Ressources humaines et Services intégrés de MPO

  • Examen national des enjeux touchant l'entretien des sites des biens immobiliers de la catégorie II dans le but d'identifier les pratiques actuelles, clarifier les rôles et les responsabilités, ainsi que pour identifier les autres travaux qu'on doit réaliser.

  • Définition de pratiques communes en ce qui concerne le devoir d'accommodement et les protocoles de retour au travail.

Protocoles de communication

  • Examen des protocoles de communication utilisés à l'administration centrale et dans les régions dans les situations d'urgence et lors d'autres événements exceptionnels.

Cadre de programme stratégique pour les programmes de services maritimes de la GCC

  • Réaliser un examen systématique des services maritimes de la GCC et des plans d'action mis au point avec des initiatives spécifiques sur une période de trois ans.

Identité plus forte de la Garde côtière canadienne

  • Réalisation d'un examen et présentation de recommandations à la haute direction de la Garde côtière en vue d'une décision concernant les Services de communication et de trafic maritimes (SCTM) et les effectifs opérationnels d'intervention environnementale (IE) portant l'uniforme de la Garde côtière.

Ententes sur les niveaux de service avec les clients du MPO

  • Signature d'une nouvelle entente sur les niveaux de service entre la Garde côtière, les Ressources humaines et les Services intégrés (RHSI) en juin 2009.

Système d'information sur la gestion des salaires

  • Formation complétée, alors que la mise en œuvre des procédures est en cours.

Ententes de réserve

  • Examen des politiques régionales ayant trait aux arrangements de réserve au sein de toutes les directions et analyse des données ayant pour but de déterminer les pratiques exemplaires et de recommander une stratégie au conseil de gestion.

  • Examen des arrangements actuels en matière d'entreposage dans les régions et analyse des données dans le but de déterminer les pratiques exemplaires et de recommander un modèle de prestation des services au conseil de gestion.

Une bonne gestion est essentielle pour offrir des programmes et des services de qualité ainsi que pour atteindre les résultats souhaités. La Garde côtière est responsable de la gestion de ses gens, ses biens et ses ressources, alors que l'organisme prête une oreille attentive et réagit aux constatations découlant des vérifications externes et internes, des évaluations, des examens, des sondages ainsi que des autres évaluations de sa gestion et son intendance.

Étant une division importante du MPO, la Garde côtière travaille en étroite collaboration avec le ministère afin de consolider les domaines dont on a constaté un besoin d'amélioration dans les évaluations annuelles des pratiques de gestion qu'a réalisées le Conseil du Trésor. En 2010-2011, la Garde côtière entend collaborer de près avec le ministère au niveau des priorités de gestion communes touchant les gens, les biens, l'information et le rendement. De plus, la Garde côtière continuera de s'efforcer de donner suite aux préoccupations énoncées dans le Rapport de 2007 de la vérificatrice générale au sujet des pratiques de gestion qui manquent d'uniformité à la grandeur du pays. Une gestion consolidée permettra de rehausser notre leadership à l'échelle nationale et d'accroître l'efficacité de nos opérations, en plus d'assurer que la GCC fonctionne vraiment comme une institution nationale.

Pratiques uniformes de gestion des activités

Examen de la relation de travail avec Ressources humaines et Services intégrés de MPO

Dans l'examen du budget de services votés de la GCC, on nous a recommandé d'évaluer notre relation avec les Ressources humaines et les Services intégrés (RHSI) au MPO pour nous assurer que la GCC bénéficie de niveaux uniformes de soutien d'une région à l'autre. En 2008-2009, la GCC et RHSI ont élaboré une nouvelle entente sur les niveaux de service (ENS) dans laquelle on présente les grandes lignes d'un éventail de services dans les domaines des finances et de l'administration, des ressources humaines, des biens immobiliers, de la sécurité et la protection, ainsi que de la gestion et des technologies de l'information et des paramètres de rendement, le cas échéant. Cette nouvelle ENS témoigne des services que nous sommes en train d'adopter, en tant que bénéficiaires ou fournisseurs. De plus, on a articulé une longue liste de recommandations ayant pour but d'améliorer la relation de travail et la prestation des services entre la GCC et RHSI.

Pour s'assurer de maintenir le rythme au niveau de la mise en œuvre de ces recommandations, la GCC et le MPO ont accepté de concentrer leurs efforts sur les priorités conjointes. En 2009-2010, par exemple, on a procédé à un examen national des questions touchant l'entretien des biens immobiliers de la catégorie II dans le but d'identifier les pratiques actuelles, de clarifier les rôles et les responsabilités. En 2010-2011, la GCC accordera la priorité à la mise en œuvre des résultats des principaux examens en ce qui concerne les arrangements en matière d'entreposage, le devoir d'accommodement et les protocoles de retour au travail, ainsi que les arrangements en rapport avec les primes de disponibilité.

Engagement

Responsable

2010 – 2011

Mise en œuvre des pratiques communes en ce qui concerne le devoir d'accommodement et les protocoles de retour au travail à la grandeur de la GCC.

CA, T.-N.-L.

RHSI

Application d'une politique uniforme en ce qui concerne les arrangements de réserve pour les différentes fonctions et régions et élaboration d'une stratégie de communications à l'échelle nationale afin d'assurer leur application uniforme.

CA

Mise en œuvre d'un modèle de prestation des services d'entreposage harmonisé avec l'entente sur les niveaux de service de la GCC et de RHSI.

CA

Protocoles de communication

En 2009-2010, un groupe de travail de la GCC, avec l'aide des partenaires des différents ministères, a entrepris d'examiner les processus concernant l'état de préparation opérationnelle dans les régions de la GCC. Cet examen avait pour but d'améliorer les processus et les protocoles de communication à la grandeur de la GCC pour ainsi présenter à la GCC l'information nécessaire afin qu'elle puisse prendre des décisions rapides et plus éclairées tout en mesurant l'impact politique et socio-économique des interventions d'urgence de la GCC.

Engagement

En réponse à…

Responsable

2010-2011

Mise en œuvre de recommandations après s'être penché sur les processus et les protocoles de communication en ce qui concerne l'état de préparation en cas d'urgence.

Budget de services votés

CA, Québec

Cadre de programme stratégique pour les programmes de services maritimes de la GCC

Pour rehausser l'efficacité et l'efficience des services maritimes de la Garde côtière, nous avons développer un cadre de programme stratégique (CPS) axé sur les principes généralement acceptés de gestion des programmes fédéraux qui sont énoncés dans le Cadre de responsabilisation de gestion (CRG) du gouvernement du Canada (voir l'annexe E). Depuis 2009, le cadre est devenu notre priorité afin de procéder à l'examen systématique des services maritimes de la Garde côtière d'un point de vue stratégique et de façon continue.

Partant du cadre, nous avons procédé en 2009-2010 à un examen des services maritimes de la Garde côtière. Partant de cet examen, on a développé des plans d'action adaptés afin de proposer des initiatives précises sur une période de trois ans. Ces plans d'action nous ont permis de concentrer nos efforts sur les domaines prioritaires. Nous avons également entrepris de communiquer avec nos principaux partenaires de nos services maritimes afin de réaffirmer notre interprétation commune de nos besoins, nos capacités, notre imputabilité, nos responsabilités et nos rôles respectifs lorsqu'il s'agit d'atteindre les objectifs du gouvernement. De plus, nous avons examiné notre cadre de mesure du rendement et identifié des façons d'améliorer nos indicateurs de rendement. Nos activités dans le cadre du CPS ont permis de consolider notre gestion des programmes et contribué à préparer l'organisation en vue de l'examen stratégique dirigé par le Conseil du Trésor et qui doit se dérouler en 2010.

En 2010-2011, nous procéderons à la mise à jour des plans d'action des services maritimes et nous améliorerons davantage la collaboration avec les principaux partenaires. Ces activités font d'ailleurs l'objet de la section 5 de ce plan d'activités. Nous collaborerons également avec les responsables des programmes desservant les clients de l'extérieur afin d'examiner les priorités des clients, le rendement général des programmes, ainsi que les besoins des clients en vue de l'avenir. Ainsi, nous serons en mesure de bien nous préparer à réaliser le travail qui les attend et en vue de notre exercice d'examen stratégique. De plus, nous ferons appel aux résultats de notre examen systématique de 2009 pour analyser les opérations des services maritimes de la Garde côtière pour chacune des régions, en examinant les procédures et les services pour nous assurer qu'ils sont dispensés de façon uniforme à l'échelle nationale.

En 2011-2012, nous procéderons à un deuxième examen des services maritimes de la Garde côtière axé sur le CPS en nous attardant cette fois-ci sur divers éléments précis du cadre, ce qui permettra d'accroître davantage le rendement de nos programmes.

Engagement

Responsable

2010-2011

Examen des domaines prioritaires, du rendement global, ainsi que des besoins futurs des services maritimes de la Garde côtière

DG, SM

Analyse des opérations des services maritimes de la Garde côtière, une région à la fois, pour ensuite s'assurer que les procédures et les services sont dispensés de façon uniforme à l'échelle nationale.

DG, SM

2011-2012

Réalisation d'un examen systématique de tous les services maritimes de la Garde côtière basé sur le CPS et mise à jour de chaque plan d'action en conséquence.

DG, SM

Identité accrue de la Garde côtière canadienne

Alors que la plupart des Canadiens reconnaissent facilement les coques rouges et blanches des navires, GCC continue d'élaborer d'autres façons de mieux faire comprendre aux Canadiens la portée et l'impact de ses efforts, de consolider son identité et de souligner les aspects qui font de la GCC une institution nationale fière.

L'absence d'image de marque nationale et d'outils de rayonnement et de communications d'envergure nationale empêchent les Canadiens de reconnaître et de comprendre la Garde côtière. Par conséquent, comme nous l'avons souligné la première fois dans le plan d'activités de 2008-2011, nous consoliderons notre image de marque et contribuerons à l'objectif de notre “institution nationale” en élaborant des normes nationales pour nos publications imprimées, ainsi que d'autres produits qui reflètent notre identité visuelle. En 2010-2011, nous élaborerons une norme nationale en matière de richesse fonctionnelle, incluant les graphiques, pour tous les documents imprimés de la GCC. De plus, nous n'avons aucune stratégie organisationnelle nationale en matière de communications internes. Ainsi, nous élaborerons en 2010-2011 une stratégie pouvant permettre une approche uniforme afin d'établir un lien avec notre personnel.

Le mois de janvier 2012 marquera une étape importante dans l'évolution de la Garde côtière. Cinquante ans après sa création, la GCC fêtera ses noces d'or par une série d'événements et d'activités. Nous identifierons et élaborerons en 2011-2012 une approche et des produits qui permettront de souligner cet anniversaire important.

Engagement

Responsable

2010-2011

Développer des normes touchant les publications imprimées et autres produits.

DG, SGIA

Élaborer une stratégie de communications internes pour assurer une approche uniforme à l'échelle nationale afin d'établir un lien avec les employés.

DG, SGIA

2011-2012

Élaborer une stratégie et les produits nécessaires pour souligner le 50e anniversaire de la Garde côtière en 2012.

DG, SGIA

 

Les efforts que déploie la Garde côtière canadienne afin d'accroître sa visibilité et rehausser son identité grâce à une présence accrue sur le Web à l'échelle nationale se sont poursuivis en 2009-2010. Les réalisations de l'année précédente incluent la normalisation des sites Internet, l'organisation des sites fonctionnels et régionaux, ainsi que la création d'une structure de gouvernance ayant pour but d'assurer une présence viable et durable de la GCC sur le Web.

En 2009-2010, nous avons mis en place le modèle de gouvernance en établissant une structure de comité formelle qui opère sous les auspices du Comité de gestion de la GCC et qui comporte des rôles et des responsabilités. Les processus de publications du Web sont en train d'être raffinés et standardisés par le Groupe de travail de mise en œuvre du Web de la GCC. De plus, nous sommes en train de créer une vision de la GCC pour le Web afin de faire progresser la présence de l'organisation sur le Web. La vision du Web sera définie et mise en place en 2010-2011.

Engagement

Responsable

2010-2011

Élaborer une proposition afin d'assurer une présence continue de la GCC à l'Internet.

DG, SGIA

Ententes sur les niveaux de service avec les clients du MPO

En 2008-2009, la Garde côtière canadienne a élaboré des ententes sur les niveaux de service (ENS) entre la Flotte et le secteur des Océans et des Sciences* au MPO, ainsi qu'avec le secteur de Gestion des écosystèmes et des pêches** – Conservation et protection. En 2009-2010, on a mis en œuvre ces ENS dans le cadre d'un projet pilote impliquant des efforts d'élaboration, d'essai et de modification des paramètres de rendement. En 2011-2012, nous finaliserons les ENS en vue de les utiliser sur une base continue. La GCC entretient déjà des ententes de service officielles avec des clients de l'extérieur du ministère (consulter cette page pour de plus amples renseignements sur nos clients et sur les services offerts).

Pour accroître la transparence et la responsabilisation interne, la GCC cherchera en 2010-2011 à officialiser le niveau de service que la Flotte procure aux Services maritimes (aides à la navigation, déglaçage, recherche et sauvetage et intervention environnementale).

Engagement

En réponse à…

Responsable

2010-2011

Élaborer une entente sur les niveaux de services entre les Services maritimes et la Flotte

 

DG, Flotte

DG, SM

2011-2012

Finaliser les ententes sur les niveaux de service avec Océans et Sciences* au MPO, ainsi qu'avec la Gestion des écosystèmes et des pêches**, et ce, de façon continue en fonction des résultats du projet pilote.

Budget de services votés

VG

DG, Flotte

Mettre en œuvre l'entente sur les niveaux de services entre la Flotte et les Services maritimes

 

DG, Flotte

DG, SM

* Auparavant le Secteur des sciences du MPO
** Auparavant le Secteur de gestion des pêches et de l'aquaculture du MPO

Citation du commissaire attribuée à Brenda Reynolds

Au cours des 10 dernières années, Brenda Reynolds a constitué le fer de lance de deux initiatives majeures, soit la fusion de la flotte du MPO et de la GCC, ainsi que la mise sur pied de projets pilotes sur la résolution précoce des conflits. Ces deux initiatives ont eu des répercussions sur la Garde côtière dans la région du Pacifique, ainsi qu'une influence à l'échelle nationale, puisque Brenda a fait profiter ses homologues de partout au pays de son expertise, de ses pratiques exemplaires et de sa vision.

De gauche à droite: Vija Poruks (CA, Pacifique), Brenda Reynolds.
De gauche à droite: Vija Poruks (CA, Pacifique), Brenda Reynolds.