ARCHIVÉ - PERSPECTIVES D’AVENIR

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

La Garde côtière canadienne a réalisé de réels progrès au cours de l’année écoulée en asseyant sa réputation d’institution maritime nationale solide et fidèle à sa devise de « Sécurité d’abord, Service constant ». Aidée de la Flotte, la GCC s’est révélée particulièrement efficace dans la prestation de ses programmes et de ses services aux Canadiennes et aux Canadiens. Elle a par ailleurs bénéficié d’investissements particulièrement bienvenus – notamment au sein de la Flotte – qui l’aideront à accomplir sa tâche du mieux possible, aujourd’hui et pour les années à venir.

La Flotte – et la GCC dans son ensemble – prévoit une augmentation de la demande pour ses services au cours des prochaines années. L’augmentation du trafic maritime, du trafic plaisancier, des activités de pêche et commerciales associées, les défis reliés au changement climatique et les exigences accrues en matière d’exploration et de développement en haute mer du pétrole et du gaz, créent une demande plus forte pour les services de la Flotte. Combinés à notre rôle plus marqué dans la sûreté maritime et dans les activités du gouvernement du Canada en Arctique, ces facteurs relèvent le profil de la GCC en tant que présence fédérale constante sur les voies navigables du Canada, plus particulièrement dans le Nord. La Flotte doit par conséquent mettre l’accent sur une capacité mixte de navires, de véhicules à coussin d’air et d’hélicoptères modernes, fiables et rentables, lui permettant de répondre à des demandes de plus en plus discriminatrices de la part du public canadien, des ministères fédéraux et des organismes clients, ainsi que de la part de l’industrie maritime nationale et internationale.

La Flotte entend continuer de répondre aux besoins évolutifs de ses clients selon la méthode professionnelle, efficiente et adaptable qu’elle a toujours adoptée. Elle va devoir s’équiper de navires, de véhicules et d’hélicoptères capables d’effectuer des opérations multitâches dans le cadre de leurs services à une grande variété de clients. Il lui faudra par ailleurs établir des partenariats solides avec l’ensemble des organismes gouvernementaux, des institutions publiques et privées. En outre, alors que nous oeuvrons à la construction de notre Flotte de l’avenir, nous devons veiller à ce que les femmes et les hommes qui servent leur pays fièrement dans leur rôle d’employés de la Garde côtière. Ils demeurent la pierre angulaire de nos opérations et se voient offrir toutes les possibilités de développer leurs compétences et de s’épanouir à la fois au niveau personnel et professionnel.

Nous avons conscience que notre rôle, en tant que prestataire de services maritimes civils en mer du Canada, n’a jamais été aussi important, pour ne pas dire exigeant. C’est au quotidien que nos employés, femmes et hommes, déploient leurs efforts et leurs compétences au service de nos clients et des Canadiens.

Pour toute question ou tout commentaire concernant cette publication, veuillez communiquer avec l’une des personnes dont le nom figure dans la liste établie en section 7.

Vos suggestions sont les bienvenues.

Rendez-nous visite sur Internet, à l’adresse suivante : www.ccg-gcc.gc.ca

Paysage terre-neuvien avec NGCC Cape Roger, un patrouilleur hauturier.
Paysage terre-neuvien avec NGCC Cape Roger, un patrouilleur hauturier.
Photo: Région de T.-N.L.