ARCHIVÉ - Plan d’investissement intégré 22011-2012 à 2015-2016

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

MESSAGE DU COMMISSAIRE

Commissioner Marc GrégoireJe suis très heureux de présenter le Plan d’investissement intégré de la Garde côtière canadienne. Ce plan d’investissement quinquennal est un élément essentiel de la vision stratégique d’ensemble de la Garde côtière canadienne dans la mesure où il est tourné vers l’avenir. Ce plan souligne la façon dont la Garde côtière, en tant qu’organisme de service spécial, investira ses ressources financières afin de maximiser la prestation de services à ses clients. Nos décisions en matière d’investissement reflètent nos plus hautes priorités et font en sorte que les Canadiens en bénéficient au maximum.

Le présent document se concentre sur le plan d’investissement quinquennal, mais la Garde côtière continue d’avoir une vision à plus long terme en ce qui concerne la planification des investissements. Un nouveau poste de sous-commissaire a également été créé en 2010-2011 pour se concentrer sur l’approvisionnement des navires et le renouvellement à long terme de notre flotte. Étant donné l’âge de notre flotte de navires et le nombre grandissant d’exigences auxquelles elle doit répondre, notre flotte continuera d’être un important domaine de préoccupation.

Nos investissements prévus reflètent les priorités déterminées dans notre plan d’activités annuel. Toutefois, la nature de la planification des investissements nous oblige à envisager un horizon bien plus éloigné afin de garder à l’esprit les besoins de nos clients. En ayant recours à un horizon de planification de cinq ans, nous sommes en mesure de prévoir un investissement soutenu dans les biens de notre organisme et de répondre aux attentes de nos clients.

Les biens de la Garde côtière ont profité d’un financement important dans le cadre du Plan d’action économique, à la fois en 2009-2010 et en 2010-2011. Ces fonds ont permis à notre organisme de répondre aux besoins en matière d’investissement, ce qui aurait été difficile autrement. Parmi ces projets, on compte d’importantes remises en état et prolongations de la durée de vie des navires, ainsi que l’acquisition de barges pour intervention environnementale, de quatre-vingt-six petites embarcations, de cinq embarcations de recherche et de sauvetage et de trois navires semi-hauturiers de sciences halieutiques.

Comme le souligne le Plan d’investissement intégré de l’an dernier, la Garde côtière est plus rigoureuse encore concernant ses investissements en matière de biens immobiliers. Même si la Garde côtière ne gère pas directement les fonds associés à ces investissements ministériels, bon nombre de biens à terre, comme les bases régionales et les stations de recherche et de sauvetage, nécessitent un financement afin d’être correctement entretenus. L’an prochain, la Garde côtière continuera de collaborer avec d’autres secteurs de Pêches et Océans Canada, afin d’harmoniser les priorités et de s’assurer que ce type d’investissement est abordé.

La planification des investissements est une activité essentielle qui permet à la Garde côtière d’offrir aux Canadiens des services de la plus haute qualité qui soit. Nous comptons tirer profit des leçons apprises grâce à cette première édition du Plan d’investissement intégré terminée en 2010-2011. Nous nous assurerons de l’affectation efficace des ressources à nos plus grandes priorités et à celles de nos clients.

Document original signé par Marc Grégoire
Commissaire, Garde côtière canadienne