ARCHIVÉ - Plan d’investissement intégré 2011-2012 à 2015-2016

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

ANNEXE A : DÉTAILS DES BIENS DE LA GCC

Biens selon les catégories

Une répartition des 15 211 biens composant les immobilisations de la Garde côtière est présentée au tableau 14, par catégorie, par domaine de programme et par niveau de coût historique.

Tableau 14 : Nombre d’immobilisations selon le coût historique
Type de bien Coût historique entre 10 000$ et 250 000$ Coût historique entre 250 000$ et 1 000 000$ Coût historique supérieur à 1 000 000$ Nombre total de biens
 
Infrastructure de programme
Aides à la navigation 8 994 24 12 9 030
Gestion des voies navigables 21 0 0 21
Services de communications et de traffic maritimes 2 468 59 15 2 542
Services de déglaçage 24 4 0 28
Recherche et sauvetage 327 1 0 328
Service d'intervention environnementale 878 12 0 890
Gestion du cycle de vie des biens 1 052 15 2 1 069
Collège de la Garde côtière 157 1 2 160
Sous-total de l'infrastructure de programme 13 921 116 31 14 068
 
Flotte ¹
Navires 2 20 90 112
Véhicules à coussin d'air 0 0 4 4
Hélicoptères 0 6 17 23
Petites embarcations et autres biens 932 68 4 1 004
Sous-total de la Flotte 934 94 115 1 143
 
Total 14 855 210 146 15 211

¹ Seuls les biens opérationnels sont inclus.

Veuillez prendre note que ce tableau contient les chiffres pour les biens individuels dont le coût d’acquisition excède 10 000 $. L’organisme doit procéder à d’autres investissements importants pour de l’équipement et du matériel destinés à ces programmes, dont le coût d’achat est inférieur à 10 000 $ (et qui, par conséquent, ne correspondent pas à la définition d’un bien selon le gouvernement du Canada). Tout particulièrement, le programme des aides à la navigation compte plus de 17 000 articles individuels qui doivent faire l’objet d’un remplacement périodique, ce qui donne lieu, en matière d’investissement, à des besoins considérablement plus élevés que ce qu’on en déduit en examinant simplement les articles valant plus de 10 000 $.

Biens par région

La répartition des biens dans tout le pays est présentée au tableau 15. Les biens de la Garde côtière sont largement répartis partout au pays, compte tenu de la vaste étendue des côtes et des voies navigables où l’organisme offre des services aux Canadiens. La plupart des gros navires et des hélicoptères sont enregistrés dans la région de la capitale nationale et affectés aux régions en fonction des besoins opérationnels.

Tableau 15 : Décompte des biens selon le type et la région
Région Flotte Gestion du cycle de vie des biens Collège de la GCC Services maritimes Nombre total de biens
Pacifique 291 206 0 2 065 2 562
Centre et Arctique 186 261 0 6 751 7 198
Québec 105 196 0 1 540 1 841
Maritimes 192 204 0 772 1 168
Terre-Neuve-et-Labrador 189 190 0 1 642 2 021
Région de la capitale nationale 180 12 160 69 421
Total 1 143 1 069 160 12 839 15 211

Renseignements supplémentaires sur les biens de la flotte

Biens opérationnels par rapport à biens totaux

Alors que la flotte de la Garde côtière canadienne comporte 129 navires, sa flotte opérationnelle est plus petite et ne compte que 116 navires. Les 13 autres navires :

  • servent aux fins de formation;
  • excèdent les besoins ou ont dépassé leur durée de vie opérationnelle et sont en attente d’élimination;
  • sont en attente d’investissements importants (p. ex. réparations) avant de pouvoir être réintégrés à la flotte opérationnelle;
  • sont conservés en réserve afin de remplacer, en cas d’urgence, tout navire de la flotte opérationnelle qui tombe en panne.
Description des catégories et de l’âge des navires

La Garde côtière exploite une flotte constituée de 116 navires appartenant à 16 catégories différentes de navires. Parmi ces navires, 39 gros navires sont répartis en 10 catégories (notamment la nouvelle catégorie de brise-glace polaire) et 77 petits navires appartiennent à six catégories de navires. En plus des navires, la flotte de la Garde côtière compte aussi 23 hélicoptères. Le tableau ci-dessous fournit la répartition complète de la flotte par catégorie et un aperçu de la tranche d’âge de chaque catégorie.

Tableau 16 : Nombre et âge des navires par catégorie de navires, au 1er avril 2010
Catégorie de navires Nombre actuel Àge du bien
Plus de 25 ans De 15 à 25 ans Moins de 15 ans
Gros navires
Brise-glace polaire 0 0 0 0
Brise-glace lourd 2 1 1 0
Brise-glace moyen 4 3 1 0
Navire polyvalent à grand rayon d'action de grade croisière 7 1 6 0
Navire polyvalent à moyen rayon d'action 5 3 2 0
Patrouilleur hauturier 4 3 1 0
Patrouilleur semi-hauturier 7 4 3 0
Navire hauturier de sciences halieutiques et océanographiques 2 1 1 0
Navire hauturier de sciences halieutiques 4 4 0 0
Véhicule à coussin d'air 4 1 0 3
Sous-total de gros navires 39 21 15 3
 
Petits navires
Baliseur spécial 2 1 1 0
Bateau de sauvetage SAR 41 21 10 10
Navire hydrographique 5 2 3 0
Navire hydrographique et de sondage de chenal 2 1 1 0
Navire semi-hauturier de sciences halieutiques 5 1 4 0
Navire spécialisé 22 9 8 5
Sous-total de petits navires 77 35 27 15
 
Hélicoptères 23 9 13 1
 
Total 139 65 55 19

Environ quarante sept pour cent de la flotte opérationnelle a plus de vingt ans ans. La tranche de quinze à vingt cinq ans représente quarante pour cent de la flotte, ce qui laisse quatorze pour cent de navires et d’hélicoptères ayant moins de quinze ans. Selon les recommandations de l’industrie de la construction navale et les normes de la Garde côtière, la durée de vie opérationnelle des gros navires se situe entre vingt cinq et quarante cinq ans, alors qu’elle est de quinze à vingt ans pour les plus petits navires et normalement d’environ trente ans pour les hélicoptères. Même si l’état général de la flotte de petits navires est acceptable en raison des investissements récents, plusieurs des gros navires approchent la fin de leur durée de vie opérationnelle ou l’ont déjà dépassée. On doit donc remplacer ces navires, ce qui demande un investissement considérable.