ARCHIVÉ - 1  Ce que la Flotte fait tous les jours

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Grâce au service qu'elle procure à l'industrie de la pêche commerciale, du transport maritime, de la navigation commerciale et touristique ainsi qu'aux plaisanciers, la Flotte de la Garde côtière canadienne composée de bateaux rouges et blancs, d'hélicoptères et d'aéroglisseurs est un symbole emblématique de la sécurité maritime et de la souveraineté des eaux canadiennes. La Garde côtière est prête à desservir, 24 heures sur 24, 365 jours par année, les trois océans du Canada, la Voie maritime du Saint-Laurent, les Grands Lacs et d'autres voies navigables intérieures du Canada, et ce, dans des conditions météorologiques pénibles.

Au cours d'une journée normale, la flotte assure une prestation des services au nom de la Garde côtière et de nombreux autres ministères et organismes gouvernementaux.

Au cours d'une journée typique, les navires et les équipages de la Flotte :

  • sauvent dix vies;
  • prêtent main-forte à 58 personnes dans 26 situations de recherche et de sauvetage;
  • entretiennent 55 aides à la navigation;
  • gèrent 2 325 déplacements de navire de commerce;
  • escortent quatre navires de commerce pendant la saison des glaces;
  • effectuent onze patrouilles de pêche;
  • contribuent à trois missions hydrographiques;
  • contribuent à huit relevés scientifiques;
  • interviennent dans trois incidents de pollution déclarés; et
  • sondent cinq kilomètres de fond de chenal maritime.

Mandat et gouvernance

Le Canada est une nation maritime dont la prospérité économique repose fortement sur le transport maritime et les industries fondées sur les ressources. Il possède le plus long littoral au monde. Ses océans et voies navigables intérieures, dont l'Arctique, la Voie maritime du Saint-Laurent, les Grands Lacs ainsi que les fleuves Saguenay et Mackenzie, sont cruciaux pour le transport de ses marchandises.

Officiers de SAR dans une embarcation rapide de sauvetage
Officiers de SAR dans une embarcation rapide de sauvetage

La Loi constitutionnelle de 1867, par. 91 (9, 10) confère au gouvernement fédéral la compétence exclusive sur les questions liées à la navigation, aux aides à la navigation (telles que les balises, les bouées et les phares) et à la navigation commerciale sur les océans et les voies navigables intérieures du pays.

Dans le cadre de l'architecture des activités de programme de Pêches et Océans Canada (MPO), la Direction de la flotte relève de l'activité de programme État de préparation opérationnelle de la Flotte. En tant que programme le plus imposant, l'État de préparation opérationnelle de la Flotte est divisé en trois sous-programmes : Capacité opérationnelle de la flotte, Entretien de la flotte et Acquisitions de la flotte. Les responsabilités et le mandat de la Flotte sont dirigés par le sous-programme Capacité opérationnelle de la flotte.

La Flotte elle-même n'est pas l'autorité gouvernementale en matière de programmes en mer. Elle sert plutôt de mécanisme d'exécution du mandat de la Garde côtière et du gouvernement canadien en mer. Ses activités sont donc entièrement axées sur la clientèle et découlent directement des exigences de cette clientèle.

Les principales responsabilités de la Flotte sont les suivantes :

  • coordonner et surveiller la prestation de services nationale de la Flotte ainsi que son budget et en faire rapport;
  • définir la mission et les exigences opérationnelles des navires actuels et futurs et établir les directives, les politiques et les activités connexes pour appuyer les activités de la Flotte, y compris la surveillance;
  • vérifier les navires, établir les politiques, assurer une amélioration continue, surveiller le rendement et gérer le Système de gestion de la sécurité et sûreté de la Flotte; et
  • assurer la planification des ressources humaines et le perfectionnement professionnel pour le personnel navigant, la certification, le recrutement, le maintien des effectifs, la négociation collective et les questions liées au syndicat et à la gestion des ressources humaines opérationnelles.

La figure 1 illustre comment la Flotte sert de mécanisme d'exécution des programmes de ses clients.

Figure 1 : La Flotte comme facilitateur

La Flotte comme facilitateur