ARCHIVÉ - 6  Prochaines étapes

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

La Garde côtière canadienne continuera à répondre aux besoins en constante évolution de ses clients avec flexibilité et de façon professionnelle et efficace. Il faudra pour cela des navires et des hélicoptères polyvalents pour continuer à servir une grande variété de clients dans des environnements et des conditions variées, de même que des partenariats solides entre les différents ordres de gouvernements et d'autres établissements publics.

De plus, la Flotte continuera à investir dans ses systèmes d'information afin que les gestionnaires puissent disposer de l'information suffisante et appropriée au moment opportun et prendre des décisions de manière efficace et efficiente.

Systèmes d'information sur la Flotte

iFlotte

iFlotte est un système intégré qui sera utilisé pour remplacer le Système d'information des activités de la Flotte. iFlotte enregistre l'information sur les activités, la livraison des services et le positionnement des actifs de la GCC ainsi que le carburant utilisé par ces derniers. iFlotte servira aussi de système de transmission d'ordres d'appareillage aux navires. Le système sera mis en œuvre partout au pays à la fin de mars 2012. Cela comprendra l'installation du logiciel et la formation de l'ensemble du personnel navigant des niveaux MAO-02 et des niveaux supérieurs.

Systèmes d'information géographique

Le système d'information géographique, intitulé Portrait opérationnel commun, est en production depuis mars 2010. Ce portrait peut être exploité par toutes les directions de la Garde côtière nécessitant une fonction géospatiale. À ce jour, les Centres des opérations de la sûreté maritime, les Services de communication et de trafic maritimes et les Systèmes de transport intelligents évaluent le Portait opérationnel commun en vue de l'utiliser au sein de leur organisation.

Iris

L'application Iris est un système d'information utilisé pour relayer les messages sur le statut opérationnel, l'affrètement et le positionnement géographique des navires et hélicoptères entre les Centres régionaux des opérations et le Centre national de coordination basé à Ottawa. L'application Iris a été implantée avec succès en 2010-2011. Iris est présentement utilisée par tous les Centres régionaux des opérations, à l'échelle du pays.

Système Common Core

Le Common Core est un répertoire des renseignements sur les navires. Il a été mis en œuvre au cours du dernier exercice et constitue le fondement des développements au sein de la Flotte. Il y a un grand intérêt à l'égard de l'utilisation de Common Core à l'échelle de la Garde côtière pour d'autres projets d'élaboration d'applications.

Entente sur les niveaux de service entre la Flotte et les Services maritimes

Le plan de préparation opérationnelle de la Flotte appuie directement les activités et les programmes de la Direction des services maritimes, qui est responsable de la prestation des programmes suivants de la Garde côtière :

  • Programme des aides à la navigation;
  • Intervention environnementale;
  • Déglaçage;
  • Services de communication et de trafic maritimes;
  • Recherche et sauvetage; et
  • Gestion des voies navigables.

Ces programmes et services ont pour objet de mettre à la disposition des clients et des intervenants des voies navigables sûres, efficaces et accessibles ainsi que de protéger nos aires marines contre les dommages environnementaux. Le programme État de préparation opérationnelle de la Flotte présente les plateformes permettant d'offrir ces programmes et services essentiels de la Garde côtière.

Enlèvement d’une bouée
Enlèvement d'une bouée
Photo: A. Jones

Pour accroître la transparence et la responsabilisation interne, en 2010-2011, la direction de la Flotte a formalisé les niveaux de service offerts aux Services maritimes en établissant une entente sur les niveaux de service qui sera en vigueur du 1er avril 2011 au 31 mars 2014.

Stratégie pour le Nord

À mesure que l'importance stratégique de l'Arctique canadien augmente, nous comprenons les défis à relever : aider le gouvernement du Canada à réaliser sa Stratégie pour le Nord actuelle et future, accroître la sensibilisation stratégique, améliorer la compréhension des vulnérabilités, répondre aux demandes de service croissantes et changeantes, et s'adapter à un environnement complexe et en évolution. La Garde côtière agira sur plusieurs fronts.

Tout au long de 2010-2011, la Garde côtière, en partenariat avec le MPO et d'autres ministères et organismes gouvernementaux, a contribué de façon importante aux quatre secteurs prioritaires de la Stratégie pour le Nord, y compris l'exercice de notre souveraineté dans l'Arctique, la promotion du développement économique et social, la protection du patrimoine environnemental du Nord ainsi que l'amélioration et le développement de la gouvernance nordique. Nous avons contribué par l'intermédiaire de ce qui suit :

  • l'escorte de navires commerciaux dans la glace pour assurer l'accès aux collectivités nordiques;
  • le soutien à des activités scientifiques comme les relèvements hydrographiques et les travaux scientifiques maritimes;
  • l'entretien de certaines aides à la navigation dans les voies navigables de l'Arctique canadien;
  • l'offre d'une capacité d'intervention principale pour intervenir dans le cas d'incidents de pollution au nord du 60e parallèle;
  • la prestation de services de recherche et sauvetage maritimes;
  • la prestation d'un service de radiocommunications de sécurité à partir de deux centres saisonniers de Services de communications et de trafic maritimes dans l'Arctique, soit l'un à Inuvik, à l'ouest et l'autre à Iqaluit, à l'est;
  • la diffusion d'information sur les conditions météorologiques et l'état des glaces, ainsi que des avertissements en matière de navigation;
  • la livraison de nourriture, de marchandises et de carburant aux sites éloignés, où les services commerciaux ne sont pas disponibles;
  • la tenue d'exercices conjoints avec le ministère de la Défense nationale, la Garde côtière des États-Unis et d'autres partenaires internationaux; et
  • la sensibilisation au domaine maritime de l'Arctique grâce à l'identification des navires et au suivi des initiatives de sûreté.

Le NGCC Henry Larsen, brise-glace moyen, dans l’Arctique
Le NGCC Henry Larsen, brise-glace moyen, dans l'Arctique

En 2010-2011, la Garde côtière canadienne a fini la distribution des trousses d'équipement d'intervention environnementale dans l'Arctique en vertu des initiatives pour améliorer la santé des océans. Cela porte à 22 le nombre total de dépôts d'équipement d'intervention environnementale dans l'Arctique.

Étant l'un des symboles les plus identifiables d'une présence canadienne dans le Nord, la Garde côtière canadienne aide à renforcer aussi bien la souveraineté dans l'Arctique canadien que les actifs dans le Nord canadien grâce à la présence du personnel de la Garde côtière et au rôle de la Garde côtière dans la marine marchande du Nord. Parallèlement aux activités d'autres parties du MPO, la Garde côtière facilite l'atteinte des objectifs de la Stratégie pour le Nord du gouvernement, et maintient les voies navigables arctiques ouvertes, sécurisées et propres.

NGCC Amundsen, brise-glace moyen
NGCC Amundsen, brise-glace moyen
Photo : Winninpeg Free Press

Le Grand Nord est notre destinée. […] Et ne pas embrasser sa promesse au moment même où naît son ascendance consisterait à tourner le dos à ce que signifie être Canadien. […] Car, comme l'avait déclaré ici même le premier ministre Diefenbaker […] en 1961 : Un nouveau monde émerge au-delà du cercle arctique. C'est ce monde, un nouveau monde pour tous les peuples des régions de l'Arctique, que nous, au Canada, commençons à bâtir.

— Le premier ministre Stephen Harper,
août 2008, Inuvik, Territoires du Nord-Ouest

La Garde côtière canadienne a conscience que son rôle en tant que prestataire de services maritimes civils du Canada n'a jamais été aussi important, pour ne pas dire exigeant. Chaque jour, nos femmes et nos hommes se dévouent au service des clients de la Flotte et de l'ensemble des Canadiennes et des Canadiens.

Si vous avez des questions ou des commentaires au sujet de cette publication, veuillez communiquer avec une des personnes dont le nom figure à la section 7.

Un hélicoptère de la GCC en vol à l’horizon
Un hélicoptère de la GCC en vol à l'horizon