ARCHIVÉ - Message du directeur général de la Flotte de la Garde côtière canadienne

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Mario Pelletier - Directeur Génénal de la Flotte
Mario Pelletier
Directeur général de la Flotte
Garde côtière canadienne

Photo: I. Roberts

Permettez-moi, à l'aube de ce cinquantième anniversaire de la Garde côtière canadienne, de vous présenter avec fierté le rapport annuel de la Flotte. Ce cinquième rapport annuel, qui couvre la période du 1er avril 2010 au 31 mars 2011, représente pour nous une nouvelle occasion de réaffirmer aux Canadiennes et aux Canadiens, à nos clients, à nos employés et à toutes les parties prenantes notre mission première qui consiste à favoriser les priorités du gouvernement et à contribuer à la prospérité économique, ainsi qu'à la sécurité, à l'accessibilité et à la protection des eaux canadiennes.

Nul n'est besoin de se rappeler que le Canada est une nation côtière qui possède le plus long littoral au monde et constitue le plus grand archipel mondial, dont le réseau hydrographique intérieur comprend la Voie maritime du Saint-Laurent, les Grands Lacs, le lac Winnipeg et le fleuve Mackenzie. Je fais référence notamment aux défis liés à des besoins pressants en matière de sécurité le long de cette immense frontière, et aux défis que constitue la livraison des services de recherche et de sauvetage, des services de déglaçage et des services d'intervention environnementale dans des conditions climatiques trop souvent rigoureuses. Il faut ajouter à ces défis l'augmentation du trafic maritime en Arctique qui découle du changement climatique et l'exploitation accrue des ressources naturelles.

Mais, le professionnalisme, l'excellence et le dévouement de nos employés ont permis à la Flotte, au cours de cette année financière 2010-2011, de continuer à faire face à ces défis tout en étant une organisation apprenante, capable d'une grande souplesse, exploitée dans un environnement dynamique et au service d'une clientèle très variée.

En tant que mécanisme d'exécution du mandat de la Garde côtière et du gouvernement canadien en mer, les activités de la Flotte sont entièrement axées sur la clientèle et découlent directement des exigences de cette clientèle. C'est la raison pour laquelle nous consacrons une grande partie de ce rapport à démontrer l'amélioration de nos capacités et l'optimisation que nous faisons de nos ressources. Ainsi, en 2010-2011, 69,1 %, du service livré par la Flotte était destiné aux programmes de la Garde côtière. Cela représente une hausse de plus de 3 points de pourcentage par rapport au niveau de 2009-2010. Enfin, on remarque que dans l'ensemble, la Flotte a fourni 95 % du temps prévu au départ dans son Plan intégré des opérations.

Aussi, que ce soit en fournissant de l'escorte aux navires commerciaux dans la glace afin d'assurer l'accès aux collectivités nordiques ou en assurant la livraison de nourriture, de marchandises et de carburant aux sites éloignés, ou même en appuyant la prestation de service de recherche et de sauvetage, la Flotte a contribué aux quatre secteurs prioritaires circonscrits par la Stratégie pour le Nord à savoir l'exercice de notre souveraineté dans l'Arctique, la promotion du développement économique et social, la protection du patrimoine environnemental du Nord ainsi que l'amélioration et le développement de la gouvernance nordique.

La Garde côtière canadienne a réalisé des progrès importants dans un certain nombre de domaines au cours de l'année écoulée, mais il reste encore beaucoup à faire. Aujourd'hui plus que jamais, nous sommes déterminés à veiller à ce que les employés de la Flotte bénéficient des ressources, du matériel, du perfectionnement professionnel et des capacités dont ils ont besoin de sorte à continuer à servir les Canadiennes et les Canadiens.

J'espère que cette édition de notre Rapport annuel de la Flotte se révélera un compte rendu édifiant de nos activités au cours de l'année 2010-2011.

Sécurité d'abord, Service constant,

Mario Pelletier
Directeur générale de la Flotte
Garde côtière canadienne