Les gardes côtières du Canada et des États-Unis travaillent ensemble pour assurer la sécurité et la protection des Grands Lacs

Julie Gascon, commissaire adjointe de la région du Centre et de l'Arctique de la Garde côtière canadienne, et June Ryan, contre-amirale et commandante du district 9 de la Garde côtière des États Unis, rencontrent leurs employés qui travaillent à bord de navires de la Garde côtière et d'un hélicoptère de la GCC dans les villes de Sault Ste. Marie en Ontario et au Michigan, le 21 mars 2016.

Sault Ste. Marie (Ontario) – La commissaire adjointe Julie Gascon et le capitaine Signe Gotfredsen de la Garde côtière canadienne, région du Centre et de l’Arctique, ont accueilli la contre-amirale June E. Ryan, commandante du district no 9 de la garde côtière des États-Unis, à bord du NGCC Samuel Risley le lundi 21 mars 2016.

Après un hiver relativement doux passé à escorter les navires dans la glace et à prévenir les embâcles sur les Grands Lacs, le NGCC Samuel Risley a remonté les écluses du Sault et la rivière Ste. Marie, en chemin vers le lac Supérieur, pour effectuer d’autres opérations de déglaçage dans le port de Thunder Bay et des activités de mouillage des bouées.

« Les deux gardes côtières font du travail de classe mondiale », a mentionné la commissaire adjointe Gascon. « Le brave personnel de la garde côtière des deux côtés de la frontière joue un rôle essentiel en assurant la sécurité des activités maritimes menées sur les Grands Lacs, dans la baie Georgienne et dans les voies navigables adjacentes et en veillant à ce qu’elles soient respectueuses de l’environnement. »

« Nous sommes très reconnaissants de notre collaboration étroite avec la Garde côtière canadienne sur nos voies navigables communes, » a affirmé la contre-amirale June Ryan, commandante du district no 9 de la Garde côtière des États-Unis. « Les équipages des deux pays jouent un rôle crucial en assurant le déplacement sécuritaire des cargos, en atténuant les inondations et en offrant des services de recherche et de sauvetage à nos collectivités maritimes au cours de chaque saison des glaces, et nous sommes impatients de renforcer ce partenariat dans les années à venir. »

En plus des services de déglaçage, les deux gardes côtières offrent une multitude de services maritimes, notamment de recherche et de sauvetage, d’intervention environnementale, de communication et de trafic maritimes, d’aides à la navigation, de sûreté maritime et de gestion des voies navigables.

À la suite de leur voyage à bord du NGCC Samuel Risley, la commissaire adjointe Gascon et la contre-amirale Ryan sont montées à bord du navire de la Garde côtière des États-Unis Morro Bay pour y rencontrer le lieutenant Kenneth Pepper, commandant, ainsi que l’équipage. Les deux responsables de la garde côtière ont également inspecté le nouvel hélicoptère de la Garde côtière canadienne affecté aux opérations dans les Grands Lacs et dans l’Arctique. Basé à Parry Sound, en Ontario, le nouvel hélicoptère Bell 429 est une composante capitale pour la prestation des services de la Garde côtière canadienne et le maintien de la sécurité du public. Les hélicoptères de la Garde côtière canadienne sont les bêtes de somme des voies navigables, se rendant par les airs jusqu’aux endroits éloignés pour faciliter la construction et l’entretien des sites de communication de la Garde côtière canadienne, les interventions en cas de pollution, la surveillance des glaces et pour appuyer les programmes scientifiques du gouvernement du Canada.

La journée s’est terminée par une visite des Services du trafic maritime de la Garde côtière des États-Unis de la rivière Ste. Marie, à Sault Ste. Marie (Michigan). En moyenne, au cours des 15 dernières années, les Services du trafic maritime de la rivière Ste. Marie ont assuré le déplacement sécuritaire et efficace de plus de 61 000 navires commerciaux dans la zone de 77 milles marins.

Pour en savoir plus sur la Garde côtière canadienne, consultez le site : www.ccg-gcc.gc.ca.
Pour en savoir plus sur la Garde côtière des États-Unis, consultez le site www.uscg.mil/d9/. (en anglais seulement)

 

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

 

Galerie de photos