Tableau de bord du plan d'action de gestion - Intervention environnementale pour le M/V Marathassa

Résumé

Éléments améliorés :

  • Mise en œuvre du Système de commandement d’intervention à la Garde côtière canadienne
  • Procédures et pratiques de notification interne et externe

En cours :

  • Clarification des protocoles de communication avec les partenaires

Aperçu des progrès réalisés à l'égard des mesures recommandées

  • En cours : 15%
  • Terminé : 85%
Recommandations formulées dans l'Examen indépendant du déversement d’hydrocarbure du M/V Marathassa – Opération d'intervention environnementale
RecommendationsMesures recommandéesStatut

Recommandation no 1

Passer en revue et modifier la procédure nationale d'avis d'incident afin d'inclure des critères plus précis pour les rapports de pollution.

Terminé

Recommandation no 2

Amorcer un examen conjoint des procédures d'alerte et de notification avec des organismes provinciaux d'intervention d'urgence et de l'environnement en Colombie-Britannique.

Terminé

Recommandation no 3

Examiner collectivement la lettre d'accord avec Transports Canada et le Port de Vancouver afin d'assurer la compréhension des rôles, des responsabilités et des mandats, et mettre à jour la terminologie utilisée pour s'assurer que les partenaires utilisent un langage commun.

˜En cours

Recommandation no 5

Élaborer le Plan intégré d'intervention en cas de pollution dans la grande région de Vancouver pour permettre à la Garde côtière canadienne, à Transports Canada et au Port de Vancouver de déterminer les compétences et les capacités dont le Port de Vancouver aura besoin pour mener des enquêtes et évaluer les rapports d'incidents de pollution dans les limites du port.

Terminé

Recommandation no 6

Fournir des copies de tous les accords régionaux en matière d'intervention en cas de pollution marine existants, y compris la lettre d'accord avec le Port de Vancouver à la Région de l'Ouest de la Garde côtière canadienne, au personnel d'intervention environnementale et à la haute direction.

Terminé

Recommandation no 7

La haute direction de la Garde côtière canadienne doit préconiser le recours au principe de précaution pour assurer une intervention environnementale efficace et opportune lors d'incidents de pollution.

Terminé

Recommandation no 8

Continuer de travailler avec Transports Canada et les partenaires locaux pour élaborer un plan d'intervention localisée (PIL) pour les eaux du sud de la Colombie-Britannique.

˜En cours

Recommandation no 9

Appliquer le concept d’« équipe nationale d’intervention » pour faciliter l’intervention en cas d’incidents de pollution en milieu marin.

Terminé

Recommandation no 10

Élaborer un programme de formation en période de pointe afin d'offrir une formation supplémentaire sur le Système de commandement d’intervention au personnel (essentiel) régional et de l'administration centrale de la Garde côtière canadienne et de Pêches et Océans Canada.

Terminé

Recommandation no 11

Élaborer un guide de gestion des incidents pour aider le personnel de la Garde côtière à utiliser les principes du Système de commandement d’intervention pendant les opérations d'intervention et les événements planifiés.

Terminé

Recommandation no 12

S'assurer que les documents essentiels, notamment le guide de gestion des incidents et les aide-mémoire sur le Système de commandement d’intervention, définissent les rôles et responsabilités clés dans le poste de commandement d'intervention.

Terminé

Recommandation no 13

Analyser l'utilisation des Centres des opérations d'urgence pour améliorer la coordination et la prise de décisions au niveau de la direction afin d'appuyer l'intervention en cas d'incident.

Terminé

Recommandation no 14

Avec les partenaires et les intervenants, déterminer les emplacements de poste de commandement d'intervention pour la partie sud de la zone pilote de la Colombie-Britannique au cours de l'élaboration du plan d'intervention localisée et du Plan intégré d'intervention en cas de pollution dans la grande région de Vancouver.

Terminé

Recommandation no 15

Recourir à des mentors et à des formateurs sur le Système de commandement d’intervention pour bien utiliser les règles et appliquer correctement les pratiques exemplaires pendant des incidents de grande ampleur, jusqu'à ce que l'ensemble du personnel de la Garde côtière canadienne qui a besoin de cette formation l'ait reçue.

Terminé

Recommandation no 20

Définir les exigences opérationnelles qui détermineront la plate-forme la mieux adaptée pour avoir une image commune de la situation opérationnelle.

Terminé

Recommandation no 21

S'assurer que des stratégies de communication sont en place pour approuver les déclarations communes des partenaires du commandement unifié et les diffuser.

Terminé

Recommandation no 22

Modifier les stratégies de communication pour s'assurer que les protocoles sont en place afin de favoriser un processus d’approbation régional accéléré pendant les incidents.

Terminé

Recommandation no 23

Examiner les ressources humaines en matière de communication et les outils connexes qui appuient les communications du commandement d'intervention et du commandement unifié.

Terminé

Recommandation no 24

Acquérir un système de gestion de l'information du Système de commandement d’intervention qui facilitera l'échange efficace de renseignements entre les partenaires pendant les incidents.

Terminé

Recommandation no 25

Élaborer et mettre en œuvre une stratégie d'utilisation des outils de communication propres aux incidents.

˜En cours

Veuillez noter : conformément au rapport « Examen indépendant du déversement d'hydrocarbures du M/V Marathassa – Opération d'intervention environnementale », les recommandations 4, 16, 17, 18 et 19 sont traitées par des partenaires.