Flotte de la GCC : Détails d'un navire

NGCC MARTHA L. BLACK

Martha L. Black alongside at CG Base Québec

Numéro officiel : 806313

Indicatif d'appel : CGCC

Opération générale

Type de navire : Polyvalent de grande endurance

Port d'immatriculation : Ottawa, Ontario

Région d'attache : Centre et arctique

Port d'attache : Québec, Québec

Statut de navire : Opérationnel

Système d'armement en équipage

Personnel : 26

Officiers : 10

Équipage : 16

Couchettes disponibles : 26

Système d'armement en équipage : Jours de Relache

Certificats

Classe de glace : Arctic Class 2

Classe de voyage : Illimité - plus que 2000mn

MARPOL : Oui

IMO : 8320432

Détails de construction

Constructeur : Versatile Pacific Inc., North Vancouver, Colombie Britanique

Matériel : Acier

Propriétaire : Garde côtière canadienne

Année de lancement : 1985

Année en service : 1985

Caractéristiques du navire

Longueur : 83.0 m (Mètres)

Largeur : 16.2 m (Mètres)

Tirant d'eau : 6.1 m (Mètres)

Franc-bord : 1.7 m (Mètres)

Jauge brute : 3818.1 t (Tonnes)

Jauge net : 1529.4 t (Tonnes)

Autonomie en croisière : 14500 nm (Miles nautique)

Endurance : 120 d (Jours)

Vitesse de croisière : 14.0 kts (Nœuds)

Vitesse maximale : 15.1 kts (Nœuds)

Eau potable : 101.30 m3 (Mètres cube)

Capacité des réservoirs à carburant : 1086.00 m3 (Mètres cube)

Consommation de carburant : 6.50 m3/d (Mètres cube)

Accomodations pour hélicoptères

Capacité d'hélicoptère : 1

Type(s) : MBB Bo105, Bell 206L

Pont d'envol : Oui

Région : 195.0 m2 (Mètres carré)

Hangar : Oui

Région : 103.0 m2 (Mètres carré)

Entreposage : Oui

Essence : 22.8 m3 (Mètres cube)

Ingénierie

Propulsion : Diesel electrique AC/AC

Principaux moteurs : 

(3) x Alco 251F

Puissance : 5250kw (KiloWatts)

Hélices : (2) x À pales fixes

Propulseurs avant : Oui

Arrière : Non

Génératrice d'urgence : (1) x Caterpillar 3306

Génératrices : 

(1) x Caterpillar 3508

Équipement scientifique

Type de laboratoire : Hydrographic

Région : 25.0 Région (Région)

LAN scientifique : Non

Treuils : No

Écho-sondeur : Non applicable

Puissance sur le pont (hydraulique) : Non  (Électrique) : Non

Câles et espace de pont

Cale #1 : 980.0 m3 (Mètres cube)

Dimension du panneau :  5.5 x 5.0

Pont principal : 330.0 m2 (Mètres carré)

Pont des embarcations : 168.0 m2 (Mètres carré)

Gaillard d'avant : 78.0 m2 (Mètres carré)

Pont arrière : 133.0 m2 (Mètres carré)

Capacité des conteneurs

Gaillard d'avant : 1

Pont d'envol : 1

Équipement de pont

Palan principale :  Speedcrane

SWL : 20.0 t (Tonnes)

Grue #1 :  HIAB Seacrane

SWL : 0.0 t (Tonnes)

Grue #2 :  HIAB Seacrane

SWL : 0.0 t (Tonnes)

Équipement de remorquage : Winch

Capacité de traction : 0.0 t (Tonnes)

Bateau de travail #1 : RHIB

Lanceur :  Miranda Davit

Bateau de travail #2 : Chaland SP

Lanceur :  Bossoir

Bateau de travail #3 : RHIB

Lanceur : HIAB Seacrane

Équipement navigation et de communication

VHF AM : 

(1) x Collins 251

VHF FM : 

(1) x Sailor RT-146

HF : 

(1) x Motorola Micom

SatComms : 

(1) x Westinghouse Serie 1000 Msat

Bélino-météo : 

(1) x Furuno Fax 208

Gyro : 

(2) x Anschutz Standard 20

Radars : 

Sperry Marine Bridgemaster E - bande X
Sperry Marine Bridgemaster E - bande S
Sperry Marine Bridgemaster II - bande X

Cartes électroniques : 

(1) x ICAN Aldebaran II

Pilotes automatiques : 

(1) x Wagner Mk 6

Loch : 

(1) x Sperry Marine SRD-331

GPS : 

(1) x Magnavox MX200
(1) x SAAB R4 (AIS)

MF DF : 

(1) x Taiyo C338 HS

VHF DF : 

(1) x OAR Cubic 320

Écho-sondeurs : 

(1) x Elac LAZ-72
Images du navire
Plan du pont : 
Martha L. Black - opération des glaces
Autres images : 
Martha L. Black 4 (5x7) d'avant
Martha L. Black 3 (5x7) dans la glace
Information supplémentaire

Accomplissements du navire : 

Renseignements biographiques : Martha Louise Black (1866-1957). Née à Chicago, en Illinois, Martha Black immigra au Canada durant la ruée vers l’or au Yukon, et devint une pionnière de cette région. Elle vécut du jalonnement de concessions de mines d’or et de l’exploitation d’une scierie. En 1935, elle fut élue au Parlement du Canada, devenant ainsi la deuxième femme de l’histoire élue à la Chambre des communes. Sa passion pour la botanique et le Yukon lui valurent l’Ordre de l’Empire britannique pour ses "contributions culturelles et sociales au Yukon".

Renseignements sur la modernisation :