ARCHIVÉ - Agence de la garde côtière canadienne examen semestriel 2011-2012

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Message du commissaire

Photographie de Marc Grégoire, Commissaire de la Garde côtière canadienne

Le présent document fait état, en date du 30 septembre 2011, des progrès réalisés par la Garde côtière canadienne en vue d’atteindre ses engagements pour 2011-2014, tels qu’ils sont définis dans son Plan d’activités 2011-2014.

Nous avons souligné au moyen d’acronymes les engagements concernant notre examen du budget de services votés de 2006, le rapport de 2007 de la vérificatrice générale (VG), le Plan d’action de gestion d’équité en matière d’emploi du MPO (PAG ÉE du MPO) de 2008-2011, la vérification du Commissaire à l’environnement et au développement durable (CEDD) de 2010, ainsi que les constatations du Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux (SAFF) réalisé en 2008.

Ce rapport est fondé sur une autoévaluation détaillée et exhaustive menée par le Conseil de gestion de la Garde côtière et repose sur les critères suivants :

Critères

Vert Vert :
Les projets/objectifs seront atteints comme prévu. Des progrès visibles ont été réalisés. Aucun problème ou obstacle important ne nous a empêchés d’honorer nos engagements.
Jaune Jaune :
Il y a un risque que des réalisations attendues ne soient pas atteintes comme prévu. Des enjeux nécessitent notre attention.
Rouge Rouge :
Il est certain que l’engagement ne sera pas honoré comme prévu. D’importants problèmes ou obstacles empêchent le respect de l’engagement.

 

À ma connaissance, le présent rapport constitue une évaluation juste et exacte des progrès réalisés jusqu'à présent, selon les renseignements dont nous disposons à l'heure actuelle.

 


Marc Grégoire
Commissaire, Garde côtière canadienne