3. Clients des services de déglaçage

Pour le transport des marchandises, le transport maritime est le mode dont le rapport coût/efficacité est le plus avantageux, en plus d'être un des plus performant sur le plan écologique pour la livraison des marchandises canadiennes. En effet, les quantités de polluants atmosphériques émis par le transport maritime, y compris les gaz à effet de serre, sont inférieures à la plupart de celles produites par les autres modes de transport en termes de tonne-kilomètreNote de bas de page 2. Durant l'hiver, la viabilité et la stabilité économiques des ports se trouvant dans des eaux recouvertes de glace comme Montréal, Cornerbrook et Sept-Îles dépendent des services de déglaçage. La gestion des glaces aux fins de la lutte contre les inondations évite que des propriétés situées en bordure du fleuve Saint-Laurent ne subissent des dommages de l'ordre de millions de dollars. Dans l'Arctique, les navires qui ravitaillent les collectivités en marchandises et carburants comptent sur l'assistance et l'escorte des brise-glaces pour avoir accès aux ports.

Les besoins au chapitre du soutien en brise-glaces ont changé au cours de la dernière décennie en raison de divers facteurs notamment, l'instauration de services de traversiers à l'année, l'utilisation de navires plus efficaces dans les glaces, le fléchissement de certaines industries en raison de changements de nature économique (p. ex. les pâtes et papiers) et l'essor de certaines autres. De son côté, la Garde côtière a apporté plusieurs améliorations sur la façon d'offrir ses services ce qui a permis, par exemple, de transmettre une information de haute qualité sur les conditions de glace et les routes recommandées, et d'assurer un suivi en temps réel des conditions de glace dans le Saint-Laurent. Des efforts ont aussi été investis au niveau de la modélisation des glaces sur la côte est et pour développer de nouveaux équipements de navigation pour les navires opérant dans les glaces. Ensemble, ces améliorations techiques et technologiques ont contribué à réduire les demandes pour des escortes.

Un autre facteur significatif a été l'augmentation de la demande en brise-glaces dans l'Arctique. Le nombre de voyages dans l'Arctique canadien a augmenté de 40 % et la saison s'est allongée de plusieurs semaines. Ainsi, les navires arrivent maintenant bien avant le premier brise-glace et assurent la livraison des marchandises et du carburant bien après le départ du dernier brise-glace vers le Sud. Les bateaux de pêche demeurent maintenant dans le Nord pendant des périodes encore plus longues que lors des années antérieures.

Les deux figures suivantes indiquent le volume de trafic maritime dans les eaux recouvertes de glace dans le Sud et le Nord du Canada. Ces données sont extraites de la base de données du Système intégré d'information sur la navigation maritime (INNAV) des Services de communications et de trafic maritimes.

Figure 1: Nombre de mouvements de navires dans le Sud du Canada dans les zones des glaces

Figure 1 : Nombre de mouvements de navires dans le Sud du Canada dans les zones des glaces comme illustré dans le tableau 1 ci-dessous

Tableau 1: Nombre de mouvements de navires dans le Sud du Canada dans les zones des glaces
YearChalandsBateau-usineBateaux de pêcheNavire-marchandTraversiers/Navires à passagersRemorqueurTotal
2002-0348431285420258675865
2003-042482393312207810696604
2004-05128136318418108465969
2005-0608354343016598246050
2006-07127958322617159346024
2007-08540373440189410246440
2008-0942856323216629995981
2009-10195033275919809745815

Figure 2 : Nombre de voyages dans le Nord du Canada

Figure 2 : Nombre de voyages dans le Nord du Canada comme illustré dans le tableau 2 ci-dessous

Tableau 2 : Nombre de voyages dans le Nord du Canada
Navires200220032004200520062007200820092010
Navires de l’État81181098111014
Navires canadiens384845485375747494
Navires étrangers393117171530352639
Navires de croisière 91017121517201118
Navires de recherche51441081178
Embarcations de plaisance27696571113
Total10110897100108143158139186

Notes de bas de page

Note de bas de page 2

Source:

Retour à la référence de la note de bas de page 2 referrer