Centres des Services de communications et de trafic maritimes - Rapports

Rapport trimistriel : Du 11 août au 10 novembre 2016

Recommandations

  1. 1. La Garde côtière canadienne effectue le suivi du rendement des systèmes des SCTM.

    Situation : En voie de réalisation
    • Du 11 août au 10 novembre 2016, les communautés techniques de la Garde côtière dans toutes les régions ont donné suite activement et rapidement aux 490 rapports sur les défaillances de l'équipement des Services de communications et de trafic maritimes (SCTM) en prenant les mesures correctives appropriées pour l'analyse et la résolution des problèmes qui touchent les SCTM. Pendant cette période de rapport, 503 enquêtes indépendantes et mesures de résolution de problèmes, dont des travaux d'entretien préventif, ont été initiés dans l'ensemble du pays.

  2. 2. La Garde côtière et Unifor continuent de collaborer afin d'assurer le suivi et de régler les problèmes techniques.

    Situation : En voie de réalisation
    • Un groupe de travail coprésidé par la Garde côtière et Unifor a été mis sur pied, et on a convenu d'un cadre de référence. Les réunions du groupe de travail auront lieu tous les trois mois pour les 24 prochains mois.
    • Le groupe de travail s’est rencontré le 16 janvier 2017 afin de discuter de l'ébauche du deuxième rapport trimestriel.

  3. 3. La Garde côtière fermera comme prévu le centre des SCTM à Comox, en faisant preuve de prudence.

    Situation : Terminée
    • Terminé le 10 mai 2016.

  4. 4. Une évaluation des risques posés par le projet de fusion sera effectuée chaque année.

    Situation : En voie de réalisation
    • Les données servant à l'évaluation annuelle des risques seront tirées de la compilation des points 4a) à 4d).

  5. 4. a) Une évaluation des conditions de travail au centre fusionné des SCTM;

    Situation : En voie de réalisation
    • Une analyse des niveaux audio sera réalisée durant la haute saison de navigation, entre avril à septembre 2017, aux centres des SCTM de Victoria et de Sarnia. En outre, on envisage à l’heure actuelle l’installation de haut-parleurs unidirectionnels.
    • La Garde côtière a entamé une analyse de la charge de travail des SCTM afin de déterminer la charge de travail aux postes opérationnels des SCTM dans tous les centres des SCTM; cette analyse sera achevée en décembre 2017.

  6. 4. b) Une évaluation des niveaux de dotation pour tous les quarts de travail, des registres des heures supplémentaires, ainsi que des dossiers sur le roulement de personnel et l'attrition;

    Situation : En voie de réalisation
    • L'analyse des niveaux de dotation et des heures supplémentaires a commencé avec la compilation de données de la période d'août à novembre 2016.
    • Les heures supplémentaires pour les centres des SCTM de Victoria et de Prince Rupert équivalaient au double de celles des deux autres régions pendant cette période de rapport, ce qui s'explique par la nécessité de donner la formation additionnelle concernant les fusions.
    • Plusieurs centres des SCTM de la région de l'Atlantique ont connu des situations de pénurie de personnel. La Garde côtière travaille à éviter ces situations à l'avenir, incluant l’utilisation du processus de recrutement national tel qu’identifié en 4(c).

  7. 4. c) Une évaluation de l'efficacité du processus de recrutement d'officiers des SCTM;

    Situation : En voie de réalisation
    • Un processus national de recrutement a permis d'établir un bassin de 57 candidats partiellement qualifiés qui est utilisé pour envoyer des stagiaires au Collège de la Garde côtière.
    • Tous les centres des SCTM, à l'échelle du pays, disposent actuellement de 10 stagiaires, en incluant les 5 qui ont obtenu leur diplôme le 15 décembre 2016.
    • Onze stagiaires d'une classe devraient obtenir leur diplôme en février 2017. Une nouvelle classe qui devrait compter 12 personnes doit commencer la formation en janvier 2017.

  8. 4. d) Une évaluation de la nature, de l'ampleur et des causes des pannes du système de communication, qui relève les problèmes survenus une seule fois ou à répétition;

    Situation : En voie de réalisation
    • En tout, 490 rapports de défaillance d'équipement ont été produits au cours de cette période de rapport, dont 65 portant sur le Système de contrôle des communications (SCC) des SCTM. Cela correspond à une moyenne de 22 problèmes liés au SCC par mois, ce qui représente une amélioration par rapport à la période précédente.
    • La Garde côtière continue de surveiller et corriger les défaillances d'équipement signalées par les centres des SCTM à l'échelle du pays. Plus de 50 p. 100 des pannes sur les sites ont été causées par des problèmes de télécommunications liés à des tiers. Divers travaux d'entretien périodique et correctif ont été effectués par les techniciens de la Garde côtière aux sites radio éloignés et dans les centres des SCTM.
    • Des données sur tous les systèmes des SCTM sont recueillies dans les 12 centres des SCTM et dans les centres de services techniques régionaux, ce qui assure une surveillance à l'échelle nationale et une coordination des efforts en vue de trouver des solutions.

  9. 5. Les rapports dressés à la suite des évaluations effectuées après la fusion (inclus dans la recommandation 4) seront envoyés au ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière et au Comité permanent des pêches et des océans de la Chambre des communes, et ce, tous les trimestres pour les prochains 24 mois.

    Situation : En voie de réalisation
    • Tous les rapports seront présentés au ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et au greffier du Comité permanent des pêches et des océans de la Chambre des communes.

  10. 6. Pêches et Océans Canada établira un mécanisme en vue d'obtenir la rétroaction continue des intervenants au sujet du rendement général du système des SCTM dans l'ensemble du Canada et de les intégrer au rapport annuel sur le rendement du ministère.

    Situation : En voie de réalisation
    • Les commissions consultatives maritimes nationales et régionales serviront de tribune pour assurer une rétroaction continue. Le rendement des SCTM sera un point permanent à l’ordre du jour.