Une carrière en mécanique maritime


Témoignage

« C'est un emploi merveilleux. On a l'occasion d'aller en mer. L'océan est infiniment enchanteur. Les défis et surprises sont très variés et font en sorte que le travail demeure intéressant (certains d'entre eux donnent une poussée d'adrénaline). La satisfaction par rapport à l'emploi est grande et le système de congés est excellent. »
–Mia Hicks, ingénieur en chef, NGCC Ann Harvey

Qu'est-ce qu'un officier de mécanique maritime?

En qualité d'officier de mécanique maritime, votre rôle est important pour la sécurité du navire et le bien-être de l'équipage. Il est essentiel de maintenir le bon fonctionnement des moteurs et des machines et de détecter rapidement les problèmes pour s'assurer que les navires de la Garde côtière demeurent opérationnels et peuvent exécuter leurs missions.

Sous la direction de l'officier de mécanique maritime en chef, vous êtes responsable du fonctionnement et de l'entretien des machines de propulsion et de l'équipement auxiliaire du navire. Vous devez être capable de dépanner rapidement l'équipement en panne et d'apporter les réparations nécessaires. De plus, vous supervisez et coordonnez directement le travail d'autres membres du personnel de la salle des machines.

Responsabilités

Les tâches et responsabilités d'un officier mécanicien varient en fonction du grade, de l'officier de mécanique subalterne au chef de mécanique maritime.

Vos responsabilités en tant qu'officier de mécanique maritime peuvent comprendre :

  • la maintenance de différents systèmes à bord du navire, y compris les systèmes de générateurs électriques, les pompes et systèmes de transfert de carburant, les systèmes hydrauliques et de refroidissement, les circuits à vapeur, les systèmes de traitement de l'eau et les circuits d'air comprimé;
  • l'utilisation des dernières technologies d'automatisation et de contrôle;
  • la réalisation de tournées pour déceler les problèmes;
  • le diagnostic rapide des problèmes d'équipement et l'exécution des réparations nécessaires.

Voici les principales responsabilités d'un chef de mécanique maritime :

  • s'assurer que les machines et systèmes du navire fonctionnent de manière sécuritaire, fiable et efficace;
  • assurer la sécurité du personnel et la protection de l'environnement;
  • superviser les mécaniciens et huileurs principaux, deuxièmes et troisièmes;
  • superviser le fonctionnement, l'entretien et la réparation des machines à bord dans la salle des machines.

Cette carrière me convient-elle?

Les qualités et les centres d'intérêt présentés ci-dessous sont indispensables pour pouvoir prétendre à cette carrière :

  • intérêt marqué pour les sciences et la technologie;
  • bonnes connaissances en mathématique et en physique;
  • intérêt pour le travail en mer;
  • bonne dextérité manuelle;
  • habileté à réagir rapidement et à faire face à des situations inhabituelles;
  • capacité à travailler sous pression et à comprendre des instructions rapides;
  • fiabilité;
  • souci du détail;
  • habiletés en matière de leadership et de travail d'équipe;
  • compétences efficaces en communication;
  • goût de l'aventure et des voyages.
  • capacité à travailler selon des horaires irréguliers;

Possibilités de carrière

Vous pouvez gravir les échelons en accumulant du temps en mer et en réussissant les examens de Transports Canada. Voici certains des postes disponibles :

  • officier de mécanique maritime (plusieurs grades);
  • chef de mécanique maritime;
  • gestion de la flotte;
  • divers postes au sein de la fonction publique fédérale;
  • divers postes liés au domaine maritime.

Trois façons de se former comme officier de mécanique maritime

  • Participer au Programme de formation des officiers payé en quatre ans du Collège de la Garde côtière canadienne. Une fois diplômé, l'emploi est garanti.
  • Participer à un programme d'ingénierie navale reconnu de Transports Canada dans un autre collège.
  • Occuper un poste de membre de l'équipage sur un navire et gravir les échelons, en accumulant 36 mois de travail en mer, en suivant une formation continue et en réussissant avec succès les examens de Transports Canada.